Agence franco-Allemande pour les échanges dans l'enseignement et la formation professionnels

  • de
  • fr

News

Charlène Marquot revient sur son stage chez ProTandem

Depuis le 1er juin 2018, nous avons la chance d’accueillir une étudiante française, Charlène Marquot, pour un stage d’une durée de six semaines. Aujourd’hui, c’est son dernier jour et nous lui avons posé quelques questions sur son stage :

Pourquoi as-tu choisi de postuler pour un stage dans notre agence franco-allemande?

Je souhaitais découvrir la coopération franco-allemande, notamment en institution, en savoir plus sur le monde du travail en Allemagne et ainsi observer les différences entre les deux pays. Je trouvais également intéressant de pouvoir obtenir un aperçu des métiers de cette structure en particulier et dans le secteur de l’administration en général, afin de pouvoir me projeter dans mon futur parcours  professionnel franco-allemand. J’espérais aussi développer mes connaissances en allemand et acquérir de nouvelles compétences professionnelles.

D’où vient ton intérêt pour le franco-allemand et dans quel domaine étudies-tu ?

Je viens du département de la Drôme, où j’ai grandi, et c’est en classe de 6e que j’ai commencé à apprendre l’allemand. Cette matière m’a tout de suite beaucoup plu, puis en classe de 4e j’ai décidé de m’inscrire en section européenne allemand. En seconde, j’ai participé au programme d’échange « Brigitte Sauzay » grâce auquel j’ai pu séjourner trois mois à Hambourg. Cela m’a fait grandir et je suis devenue plus responsable. C’est une expérience très enrichissante et j’en garde de nombreux souvenirs. Avant ce long séjour, je m’étais rendue une fois en Allemagne avec ma famille et une fois avec le collège dans le cadre d’un échange scolaire. C’est à partir de là que j’ai développé mon intérêt pour l’Allemagne. En terminale, au moment des recherches d’une formation post-bac, j’ai découvert une licence franco-allemande à Clermont-Ferrand. J’ai immédiatement postulé pour ce cursus et je viens de terminer ma première année de licence avec succès. Cette licence m’a conduite jusqu’à Sarrebruck car elle proposait de choisir entre un stage de minimum quatre semaines en Allemagne à la fin de la 1ère année et un cours de littérature comparée au 3e semestre. Je n’ai pas hésité et j’ai choisi le stage, qui est un atout pour mon CV !

Qu’as-tu fait pendant ton stage?

J’ai principalement aidé à la mise en œuvre de la nouvelle stratégie de communication de l’agence, qui a récemment changé de nom. J’ai pu vraiment participer à plein de choses et faire part de mes idées, notamment concernant les réseaux sociaux, où l’agence est présente depuis peu. J’ai également eu des tâches importantes dans les autres domaines. En plus de l’évaluation des compte-rendus et de la présentation des résultats à l’équipe, j’ai actualisé des données informatiques. Le fait que ce soit une petite structure m’a permis d’être polyvalente et de travailler avec tout le monde. J’ai appris chaque jour de nouvelles choses, aussi bien dans l’utilisation des outils informatiques que concernant la structure elle-même. J’ai tout de suite été très bien accueillie par l’équipe et m’y sens bien intégrée. Cette expérience m’a beaucoup plu.

Comment trouves-tu Sarrebruck et connaissais-tu la ville avant d’y effectuer ce stage ?

Je trouve que Sarrebruck est dans le même esprit que Clermont-Ferrand, où j’habite depuis la rentrée 2017. C’est une ville où l’on se sent comme chez soi, tout est assez proche, j’aime bien le centre et les rues commerçantes. Et ce qui me plaît aussi c’est que la ville soit traversée par la Sarre car j’ai toujours eu l’habitude d’habiter près d’un fleuve et il n’y en a pas à Clermont. Les habitants sont très sympathiques et du fait de la proximité avec la frontière je croise régulièrement des Français. Je ne connaissais ni la ville ni la région avant de venir ici pour le stage et je suis toujours heureuse de découvrir une nouvelle région d’Allemagne.

Quel métier souhaites-tu exercer plus tard et dans quel pays souhaites-tu travailler ?

Je ne sais pas encore quel métier exactement j’exercerai, ni où mais je m’imagine vraiment bien travailler dans le franco-allemand, et le stage me confirme qu’être dans une équipe binationale est très enrichissant. Concernant le lieu, je pense travailler en Allemagne, peut-être à la frontière ou dans une grande ville, je ne sais pas encore. J’aimerais bien rester en Europe car c’est pour moi très important et dans le secteur tertiaire, l’administration ou  les relations internationales.